Miroir, joli miroir…


Miroix MNGE

Le miroir a été longtemps considéré comme objet de luxe pour se regarder ou comme objet de décoration dans les endroits les plus prestigieux.  Depuis les Phéniciens, son concept a fortement évolué. Il est désormais abordable pour tous et sa fabrication tient compte des exigences européennes en matière environnementale. 

LE MIROIR DÉCORATIF

C’est à Venise, au XIIIe siècle, qu’apparurent les premiers véritables miroirs. Auparavant, on utilisait des disques de métal faits de bronze, d’argent, d’airain ou même d’or poli. Mais l’image réfléchie était monochrome. Les vénitiens utilisèrent du verre épais polis sur les deux faces, pour y déposer sur l’une d’elles de l’étain recouvert ensuite de vif-argent (ou mercure).

Fort heureusement, la fabrication de nos miroirs actuels a fortement évolué vers une méthode industrielle de pulvérisation d’une solution à base d’argent sur du verre transparent neutre ou coloré, solution recouverte ensuite de peintures de protection écologiques, sans cuivre, ni plomb et avec un taux de solvant très faible. Chez le fabricant AGC Glass Europe, ils sont même certifiés Cradle to Cralde Silver ou Bronze selon les gammes. 

Plusieurs teintes existent il est possible d’avoir un miroir de teinte claire, grise, bronze, verte ou même noire. De même, il  existe des miroirs avec des exigences particulières, comme le miroir à l’aspect vieilli obtenu par oxydation contrôlée de son argenture. Notons aussi que la sécurisation des miroirs est désormais chose courante : que ce soit pour les lieux recevant du public ou les logements privés, grâce à un film spécial apposé au dos des miroirs, côté peinture, ceux-ci restent en place en cas de bris accidentel. Ce procédé doit être conforme à la norme EN 12600 qui décrit la méthode d’essai à l’impact pour verre plat et les prescriptions en terme de performance à un test pendulaire.

Enfin, les miroirs peuvent, être découpés,  façonnés,  biseautés et percés à la demande. Les miroitiers disposent aujourd’hui de machines capables de réaliser des formes extraordinaires. Leur savoir-faire permet de créer des décors hors du commun grâce à des techniques de sablages, de grenaillage ou de bouchardage du verre. 


Miroix MNGE

Avantages d’intégrer des miroirs dans sa déco

Cet accessoire est un véritable élément de décoration qui donne de la profondeur aux espaces et illumine les pièces sombres.

Très populaire dans la littérature et le cinéma, il s’incruste dans toutes les lieux de vie: dans les sanitaires, pièces à vivre, en tant que revêtement mural dans les salles de sports ou centres commerciaux, sur les portes de dressings ou même en tant que crédence dans les cuisines.

Il est conseillé de placer les miroirs en face d’une fenêtre ou près des luminaires. Le fait d’installer un miroir dans une pièce va lui donner l’illusion d’être plus spacieuse. 

Depuis peu, il existe des miroirs nouvelle génération présentant une très faible émission de composés organiques volatils y compris de formaldéhyde. Ils sont étiquetés A+ selon l’arrêté français en vigueur. Ceci va dans le sens de la préservation d’une bonne qualité de l’air intérieur.

Les miroirs produits actuellement au sein de l’Union Européenne doivent être conformes à la directive RoHS relative à l’interdiction de l’utilisation de matériaux dangereux pour leur fabrication.

Il existe actuellement des gammes de miroirs qui ne contiennent plus de plomb, outre celui contenu naturellement dans la nature en d’infimes quantités, tels que les miroirs de marque Mirox 4 Green. De plus, il sont certifiés Cradle to Cradle Silver et leurs peintures de protection de l’argenture ne contiennent pas de formaldéhydes, considérés comme substances cancérigènes.

Et le miroir sans tain ? 

Celui qui permet de voir sans être vu, que l’on retrouve dans les commerces, les commissariats, ou les séries policières… Transparent et opaque en même temps! Tout dépend de quel côté on se situe par rapport à l’intensité de la lumière qui se réfléchit naturellement sur le verre. 

Phénomène que l’on vit le soir sur les fenêtres lorsque le soleil se couche. Il peut être accentué grâce au dépôt d’une couche d’oxydes métalliques sur le verre qui ne sera alors pas recouverte de peinture pour laisser la transparence selon l’endroit où l’on se trouve par rapport à la lumière. 

Ce peut être des vitrages utilisés en façade pour réfléchir les rayons du soleil tels que les Stopsol Supersilver par exemple. en intérieur, ils vont réfléchir la lumière artificielle de manière plus importante qu’un vitrage classique, empêchant d’être vus de l’autre côté à condition que la luminosité y soit nettement moins forte.

Pour conclure, les miroirs, objets de légendes comme objets très utiles au quotidien, se révèlent être des éléments indispensables pour agrandir les espaces, réfléchir son reflet ou la lumière grâce à un matériau durable et désormais recyclable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *